La trichotillomanie désigne un trouble caractérisé par l’arrachage pilaire entraînant une importante perte de cheveux ou de poils.

Trichotillomanie : le terme trouve ses racines dans le vocabulaire grec : « trich » (cheveux), « tillo » (tirer) et « mania » (impulsion).

Les cheveux, les cils, les sourcils et les poils de barbe sont le plus souvent concernés mais aussi tous les poils du corps sans exception.

Il s’agit d’un comportement compulsif : les sujets ne peuvent s’empêcher de toucher et d’arracher leurs cheveux. Ils traversent des périodes creuses, sans aucun arrachage, puis reprennent soudainement leur manie de façon inexpliquée.

Souvent, la trichotillomanie apparaît après un traumatisme psychologique.

Ainsi, un soutien psychologique associé conjointement à un traitement capillaire doit être mis en place afin d’agir le plus rapidement possible sur la repousse.