La pelade nerveuse ou non, est un trouble relativement fréquent, non contagieux qui affecte adultes et enfants.

La pelade nerveuse peut etre causée par différentes choses, mais elle ne cause pas d'altération du follicule pileux. C'est en fait une alopécie non cicatricielle, qui de ce fait n'est pas définitive.

La plupart du temps, elle est limitée et se cantonne à certaines zones. Plus rarement il est possible qu'elle se généralise, on l'appelle alors pelade décalvante.

Lorsqu’elle atteint l’ensemble des zones pileuses, on parle de pelade universelle. Malgres un cuir chevelu d'apparence normale, on observe des cheveux en point d’exclamation à la périphérie des plaques.

On observe que la plaque de pelade nerveuse évolue en 3 temps :

  1. extension centrifuge
  2. stabilisation
  3. repousse

Les possibilitées de récidive lors d'une pelade nerveuse restent importantes.

Lors d'une pelade nerveuse, décalvantes totales ou pelade ophiasique il se peut qu'apparaissent les symptomes suivants :

  • perte des cils,
  • perte des sourcils,
  • repousse des cheveux incertaine.
La pelade nerveuse peut devenir chronique, avec des phases d’alternance de repousses et rechutes.

Le mécanisme précis de la maladie restent mal connu mais repose sur une prédisposition génétique (1 fois sur 4 un parent en a souffert).

Les causes les plus répendues sont :

  • Une origine auto-immune
    • diabète de type 1,
    • arthrite rhumatoïde,
    • thyroïdite d’Hashimoto,
    • coexistence d’un vitiligo,
    • lupus érythémateux,
    • sclérodermie,
    • myasthénie,
    • anémie de Biermer,
    • maladie cœliaque,
    • lichen plan…
  • Un trouble psychogène (suite de stress sévère).