Les conséquences du stress sur les cheveux et le cuir chevelu

Le stress, physique ou émotionnel, peut induire un large panel de désagrément au niveau des cheveux et du cuir chevelu : démangeaisons, irritations, racines des cheveux douloureuses, pellicules, séborrhée, pelade, effluvium, etc...

La sévérité et l’étendue des symptômes affectant les cheveux ou le cuir chevelu va dépendre de la durée du stress, de son intensité et de la tolérance de chacun face à celui-ci. L’état de stress permanent provoque une vasoconstriction des vaisseaux sanguins chargés d’apporter les micronutriments aux follicules pileux.

Il s’ensuit un état de mal nutrition qui va nuire au développement des cheveux. Le stress entraîne également des décharges de cortisol et d’adrénaline, une stimulation des glandes sudoripares et sébacées, et favorise l’état pelliculaire. Les rythmes de vie irréguliers (travail nocturne, décalage horaire fréquent), une forte fièvre, un choc physique ou émotionnel, un accouchement, une maladie, des carences, la pollution, des cosmétiques ou des soins agressifs… engendrent un état de stress qui impacte l’organisme dans son ensemble et le processus capillaire en particulier.