Retour au listing

Les chiffres clés de l'alopécie féminine

Selon un sondage effectué par l’IFOP en 2014, la chute de cheveux chez les femmes est considérable puisque 84 % déclarent en être touchées. 93 % des femmes de moins de 35 ans déclarent être touchée par cette chute de cheveux quand seulement 81 % des 65 ans et plus font ce même constat. Dans la réalité, seulement 2 % des femmes sont atteintes de calvitie alors que 25 % des hommes souffrent de cette maladie.
Les causes de la calvitie chez la femme sont nombreuses et les stades de la maladie peuvent être catégorisés en trois types selon la classification de Ludwig.

Découvrez en infographie les chiffres et les stades de la perte de cheveux chez la femme.

N’hésitez pas également à consulter nos spécialistes pour un diagnostic capillaire pour déterminer les soins adaptés à votre type d’alopécie.

 


Infographie sur les raisons de la chute de cheveux chez la femmes - Institut Salvador

Alopécie féminine :  classification de Ludwig

La classification de Ludwig est à l’alopécie féminine ce que la classification de Norwood est à la calvitie masculine. Cette classification permet de déterminer l’avancée progressive de l’alopécie androgénogénétique chez la femme.

3 niveaux selon la classification de Ludwig pour déterminer l’avancée de la calvitie chez la femme

Type 1
La perte de densité est constatée au niveau du vertex (sommet de la tête). Le cheveu s’affine, il pousse difficilement en longueur. On note les premiers bouleversements du point de vue de la structure du cheveu.
La raie centrale se dévoile


Type 2
Dans un premier temps, on remarque un élargissement de la raie centrale qui s’ouvre sur 3 à 4 cm. Le cheveu continue de s’affiner, laissant apparaître dans certains cas la présence de duvet en lieu et place des cheveux adultes.
 
Type 3
L’alopécie est visible sur l’ensemble du sommet de la tête. Les cheveux sont courts, et très fins. On distingue nettement le cuir chevelu sur une zone diffuse en bordure de la raie médiane.